Commando dans la Gironde – Adolphe Lepotier

commando.jpg

Les raiders et les forceurs de blocus allemands, basés sur Bordeaux, attaquent le trafic allié sur toutes les mers du monde et tentent de rapporter du caoutchouc ou des métaux précieux pour la poursuite de la guerre.
L’amirauté britannique monte une opération qui paraît vouée à l’échec absolu. Par une nuit glaciale, au large de l’estuaire de la gironde, un sous-marin met à l’eau cinq kayaks armés par dix commandos. A la pagaie, ces hommes doivent se rendre à cent kilomètres à l’intérieur du territoire occupé par l’ennemi pour poser des explosifs sur les coques des navires allemands. Deux commandos seulement échappent à la mort ou au poteau d’exécution grâce au dévouement de nombreux résistants.

Commando dans la Gironde est le récit authentique et le plus secret de ceux que l’on a appelé les héros des coques de noix.

Adolphe Lepotier : né à Nantes (Loire-Atlantique) le 1er février 1898, mort à Paris le 18 août 1978, commence sa carrière dans la Marine nationale en 1917 comme matelot. Deux ans plus tard, il accède au grade d’enseigne de vaisseau. En juin 1938, il est promu capitaine de corvette et nommé commandant du torpilleur Trombe, contre-amiral en 1952, major général à Brest l’année suivante. Il quitte la Marine nationale en 1954
Écrivain militaire reconnu, passionné d’histoire, il publia de nombreux ouvrages sur les conflits marins.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s