Nouveauté : Quand les huîtres  portugaises faisaient vivre le bas-médoc

huitre-COUVCe travail sans prétention est là pour rappeler que le Bas-Médoc fut par le passé et reste encore, par bien des aspects, un lieu empreint de richesses naturelles d’une qualité exceptionnelle.
Certaines de ces richesses ont contribué à assurer la prospérité de ce « pays » et de ses habitants. L’ostréiculture médocaine, sur la rive gauche de l’estuaire de la Gironde, est une de celles-là. Son souvenir est empreint de nostalgie et sa disparition soudaine, dans le dernier quart du XXe siècle, reste encore un traumatisme pour les plus anciens qui ont connu cette époque bénie. Reste cependant l’espoir de faire revivre une petite part de cette époque avec la relance de l’ostréiculture suite à l’autorisation, depuis 2014, d’affiner à nouveau les huîtres dans les bassins du Médoc…

Par Colette OROZ et Sylvain SAYO

20 euros  – 78 pages

Commando dans la Gironde – Adolphe Lepotier

commando.jpg

Les raiders et les forceurs de blocus allemands, basés sur Bordeaux, attaquent le trafic allié sur toutes les mers du monde et tentent de rapporter du caoutchouc ou des métaux précieux pour la poursuite de la guerre.
L’amirauté britannique monte une opération qui paraît vouée à l’échec absolu. Par une nuit glaciale, au large de l’estuaire de la gironde, un sous-marin met à l’eau cinq kayaks armés par dix commandos. A la pagaie, ces hommes doivent se rendre à cent kilomètres à l’intérieur du territoire occupé par l’ennemi pour poser des explosifs sur les coques des navires allemands. Deux commandos seulement échappent à la mort ou au poteau d’exécution grâce au dévouement de nombreux résistants.

Commando dans la Gironde est le récit authentique et le plus secret de ceux que l’on a appelé les héros des coques de noix.

Adolphe Lepotier : né à Nantes (Loire-Atlantique) le 1er février 1898, mort à Paris le 18 août 1978, commence sa carrière dans la Marine nationale en 1917 comme matelot. Deux ans plus tard, il accède au grade d’enseigne de vaisseau. En juin 1938, il est promu capitaine de corvette et nommé commandant du torpilleur Trombe, contre-amiral en 1952, major général à Brest l’année suivante. Il quitte la Marine nationale en 1954
Écrivain militaire reconnu, passionné d’histoire, il publia de nombreux ouvrages sur les conflits marins.

Lancement souscription

Depuis plus de 10 ans les Éditions du Nord-Médoc ont à coeur de publier des ouvrages sur le patrimoine et l’histoire du médoc. Au XIXe siècle l’abbé Mezuret travailla pendant 20 ans sur les origines de Soulac et de sa basilique, premier sanctuaire dédié à Marie en Gironde, publiant ainsi l’ouvrage  Sainte Véronique apôtre d’Aquitaine son tombeau et son culte à Soulac ou Notre-Dame de la Fin-des-Terres.

De nos jours une réédition de cet ouvrage de référence s’impose.

Prix de lancement de la souscription 20 € au lieu de 27 €
Jusqu’au 30 septembre 2016

Attention tirage limité à la souscription !
50 exemplaires seulement seront vendus en boutique


bon de commande2.jpg

Bon de commande Sainte-Véronique ci-dessous :
sainte-veronique